L’insecte le plus adaptatif au monde prend le contrôle du gouvernement d’une puissance mondiale : un scénario de blockbuster hollywoodien ? Plutôt la trame d’un roman indiscutablement anglais, pastiche magistral de La métamorphose de Kafka.

Un matin, un cafard se réveille dans le corps du premier ministre anglais. Brièvement perplexe face aux limites de cette nouvelle enveloppe, il s’empare très vite des possibilités que lui offre ce nouveau statut. A ses facultés de cafard, Jim Sams ajoute dans cette transformation la volonté et le pouvoir politique de mener à bien une réforme radicale de la circulation de l’argent en Grande-Bretagne.

 

Roman court et drôle sur des questions sérieuses, Le Cafard est aussi un texte dans lequel Ian Mc Ewan analyse avec finesse les ressorts sociaux du Brexit.