L'enfance de l'art

 

Raphaël Garnier, dans Art'bracadabra, fait découvrir aux enfants les 10 étapes de création d'une œuvre d'art tout en les faisant voyager dans un univers graphique créatif et onirique.

Raphaël Garnier est artiste et designer. Il a notamment travaillé pour la galerie des enfants du Centre Pompidou et réalisé, à leur intention, la web-série Art'bracadabra dont ce livre animé est l'adaptation. L'artiste y décompose le geste artistique en 10 chapitres allant du point à la perspective en passant par la forme, la matière, la couleur, etc. ; autant d' éléments qui mis ensemble font l'oeuvre d'art.
Le texte, très simple, va à l'essentiel dans un style poétique, servi par un graphisme soigné et inventif.

Bien qu'étant une adaptation de la web série, ce livre peut se lire de manière indépendante et propose une approche tactile que la web série ne permet pas. L'intérêt de ce document, outre qu'il est très beau, est de donner aux enfants des clés élémentaires de compréhension de l'art, qui seront applicables partout, tout en laissant la part belle à l'imaginaire et au plaisir.
La présences de flaps, de pop'up, de jeux de matières, de formes et de couleurs le rendent accessible également aux tout-petits.

Et pour aller plus loin vous pouvez visualiser les épisodes de la web série dont voici, à titre d'exemple, l'épisode 9 sur la composition.

Le kommounalka ou l'art de vivre ensemble ...

 

Dans L'appartement, livre pour lequel Alexandra Litvina et Ania Desnitskaia ont été plusieurs fois primées, les occupants d'un logement moscovite nous racontent leur traversée du 20e siècle à travers leur vie quotidienne.

De 1902 à 2002, la famille Mouromtsev emménage dans un appartement privé qui se transforme vite en appartement communautaire ou kommounalka. Tout en suivant ses occupants dans leur environnement intime, c'est l'histoire russe et soviétique qui, par extension, défile sous nos yeux.

L'ouvrage s'ouvre sur une vue cavalière de l'appartement, permettant ainsi, comme dans une maison de poupée, de se repérer dans chacune des pièces que l'on retrouve tout au long de l'histoire avec les objets et meubles qui le décorent. Ces derniers ont leur importance car ils sont l'expression d'une histoire et des régimes politiques qui se succèdent et qui nous sont racontés ici.

Les décennies structurent le récit et à chaque fois un enfant nous décrit sa vie dans l'appartement et les transformations qui s'y sont opérées. Son témoignage est suivi de planches illustrées qui remettent les objets en contexte et en expliquent l'usage.

Ce livre très documenté, et qui souhaite tout raconter, s'adresse à un public familial : un jeu " cherche et trouve " permet d'occuper les plus petits alors que les plus grands trouveront une foule d'information sur cette période.

Ce documentaire mérite qu'on s'y attarde car l'histoire russe est rarement traitée dans les documentaires pour la jeunesse.

Ô temps, suspends ton vol !

 

Vous aimez les ruines et les friches industrielles, vous êtes fascinés par les villes fantômes et les cités englouties ? Plongez-vous dans cet ouvrage !

Dans 60 histoires de sites où le temps s'est arrêté, Richard Happer recense plusieurs sites dont la création s'échelonne de l'antiquité à nos jours et où la vie humaine a disparu brusquement. La plupart des lieux présentent des singularités géographiques, répondent à des exigences militaires ou sont le fruit de personnalités mégalomaniaques. Ce sont des villes, des sites miniers, nucléaires, militaires, hospitaliers, des parcs d'attraction. Victimes d'aléas climatiques, économiques, ou encore d'évènements politiques, leur développement s'est brutalement arrêté ou est resté embryonnaire.

On voyage donc dans un environnement à la fois inquiétant et envoûtant, une atmospère de fin du monde où l'on ne peut s'empêcher d'être voyeur. Parmi les gravats, les décombres et une nature qui reprend ses droits, les traces du quotidien des occupants restent visibles : boîtes de conserves, anneaux de gymnastique, manuscrits anciens, chaussettes séchant depuis plus d'un siècle … Et l'imagination fait le reste.

La dimension écologique de ce livre est indéniable, mais il est aussi une invitation à remonter le temps et à méditer sur la vanité de toute chose. Tout un programme ...

L’insecte le plus adaptatif au monde prend le contrôle du gouvernement d’une puissance mondiale : un scénario de blockbuster hollywoodien ? Plutôt la trame d’un roman indiscutablement anglais, pastiche magistral de La métamorphose de Kafka.

Un matin, un cafard se réveille dans le corps du premier ministre anglais. Brièvement perplexe face aux limites de cette nouvelle enveloppe, il s’empare très vite des possibilités que lui offre ce nouveau statut. A ses facultés de cafard, Jim Sams ajoute dans cette transformation la volonté et le pouvoir politique de mener à bien une réforme radicale de la circulation de l’argent en Grande-Bretagne.

 

Roman court et drôle sur des questions sérieuses, Le Cafard est aussi un texte dans lequel Ian Mc Ewan analyse avec finesse les ressorts sociaux du Brexit.